Topbar widget area empty.

Centres d’éducation à l’environnement

PanEco soutient trois centres d’éducation à l’environnement, gérés par des organisations partenaires locales, sur les îles de Sumatra, de Java et de Sulawesi. Les touristes indonésiens et étrangers y découvrent la diversité menacée de l’habitat que constitue la forêt tropicale, l’écosystème marin fragile ou l’agriculture javanaise traditionnelle.

CONTEXTE

L’activité centrale initiale de PanEco consiste à réintroduire des orangs-outans de Sumatra dans leur milieu naturel. Mais étant donné que la raison de leur mise en danger réside dans la destruction de leur habitat, nous nous employons aujourd’hui également en faveur de la protection de la forêt tropicale, de l’éducation environnementale et de sources alternatives de revenus.

Avec nos fondations partenaires YEL, YLHS et YLHP, nous gérons trois centres d’éducation à l’environnement sur les îles de Sumatra, Java et Sulawesi. Bohorok, Seloliman et Puntondo se concentrent sur des sujets différents – mais tous les trois centres d’éducation à l’environnement ont pour point commun d’informer la population autochtone et les visiteurs étrangers et de les sensibiliser à l’importance des écosystèmes tropicaux uniques en leur genre.

Chacun de ces centres dispose, à côté de possibilités d’hébergement peu coûteuses pour des associations, des écoles ou des entreprises, d’une EcoLodge pour les touristes, centres de profit essentiels qui assurent avec leurs recettes le financement croisé des offres d’éducation à l’environnement. Par ailleurs, les EcoLodges favorisent le développement d’un tourisme écologiquement et socialement compatible et créent des emplois pour la population locale.

MESURES – LES TROIS CENTRES D’ÉDUCATION À L’ENVIRONNEMENT

Centre de Bohorok sur l’île de Sumatra

Le centre de Bohorok est situé en bordure du fameux écosystème de Leuser, et met l’accent sur l’habitat que constitue la forêt tropicale et un mode de vie durable. L’EcoLodge du centre dispose de chambres à l’aménagement traditionnel, d’un vaste jardin avec des arbres fruitiers locaux et d’un jardin de plantes médicinales, et propose des excursions et des randonnées dans la forêt tropicale avec des guides locaux qualifiés. L’objectif est une gestion durable de l’ensemble. La station d’épuration végétale, le recours aux énergies alternatives et le potager biologique n’en sont que quelques exemples. Le centre propose des cours d’éducation à l’environnement sur place, dans les villages ou dans les écoles locales.

Il englobe également une « éco-ferme » – une petite oasis fleurie de 1,6 hectare. On y trouve une station d’épuration aquaponique et végétale, une aquaculture à base de périphyton, une pisciculture et des plates-bandes de légumes. Des étudiants de diverses universités de Medan, d’Aceh ou également de la Suisse rédigent ici leurs mémoires de diplôme. Les légumes de culture biologique et les poissons sont vendus à l’EcoLodge ainsi que sur le marché local. Enfin, dans l’« éco-ferme », les paysans locaux sont formés à l’agriculture biologique.

 

> Site Internet du centre d’éducation à l’environnement de Bohorok (ind)

> Site Internet de l’EcoLodge de Bohorok (en)

> La construction en accéléré du restaurant en bambou

Centre de Seloliman dans l’île de Java

Le centre de Seloliman, la plus ancien des centres d’éducation à l’environnement en Indonésie, se consacre avant tout à la promotion de l’agriculture biologique. Le sol est un bien fort limité sur l’île de Java, mais la gestion durable des ressources reste encore peu répandue. Le programme d’éducation environnementale du centre de Seloliman s’adresse donc fondamentalement aux paysans et aux classes scolaires. Les paysans intéressés de la région y apprennent les bases de l’agriculture biologique et bénéficient d’un soutien professionnel pour la conversion de leurs exploitations. Pour les classes des écoles, les groupes privés et les visiteurs individuels, le centre d’éducation à l’environnement de Seloliman propose une série de cours, d’ateliers et de séminaires.

Chaque dimanche, les visiteurs sont par ailleurs invités à échanger leurs expériences et leurs opinions à propos de divers thèmes environnementaux. L’ensemble de l’infrastructure du centre est accessible au public et fait fonction de modèle illustratif. Parmi ses particularités comptent un jardin de démonstration, une station d’épuration végétale et l’élevage de divers animaux de rente.

> Site Internet du centre d’éducation à l’environnement de Seloliman (en/ind)

Centre de Puntondo sur l’île de Sulawesi

Le centre d’éducation à l’environnement de Puntondo est situé sur la côte sud de l’île de Sulawesi et met l’accent sur la protection et le rétablissement des forêts de palétuviers et des récifs coralliens. La zone côtière extrêmement plate du sud de Sulawesi exige un soin particulier afin de préserver les bases de subsistance de la population locale, la pêche et la culture des algues.

Pour les écoles, le centre de Puntondo propose divers modules sur des sujets relatifs à la mer. Les élèves et les enseignants sont sensibilisés sur place à l’importance et à la préservation des bases d’existence essentielles dans leur environnement immédiat. Ils rapportent ces informations dans leurs familles et encouragent ainsi un comportement responsable et durable envers la nature. À côté de l’éducation à l’environnement, le centre de Puntondo se consacre concrètement à deux grands projets portant sur l’exploitation durable des zones côtières et le développement d’un tourisme doux.

> Site Internet du centre d’éducation à l’environnement de Puntondo (ind)

SUCCÈS

  • Nombre moyen annuel de visiteurs dans les centres d’éducation à l’environnement, EcoLodges comprises : 27 000 à Seloliman et Bohorok, 15 000 à Puntondo.
  • Publication du matériel didactique « Tropical Rain Forest », comprenant un manuel pour l’enseignant et un cahier de travail pour l’élève, par le centre de Bohorok. Les autorités scolaires de Binjai City ont testé le manuel dans 50 écoles primaires au cours de l’année scolaire 2014/2015. Une introduction à l’échelle nationale est prévue.
  • Développement de « LeSOS » – l’une des premières organisations indonésiennes de certification des produits biologiques – par le centre de Seloliman.

FINANCEMENT

Les centres d’éducation à l’environnement sont gérés par nos fondations partenaires YEL (Bohorok), YLHS (Seloliman) et YLHP (Puntondo). PanEco apporte aux centres un soutien financier et en termes de personnel.