Topbar widget area empty.
HISTOIRE UNIQUE : CONFISQUÉE D‘UNE DÉTENTION ILLÉGALE Possibilité de se défouler librement : « Siga » dans sa maison provisoire. Full view

HISTOIRE UNIQUE : CONFISQUÉE D‘UNE DÉTENTION ILLÉGALE

Lentement, les poils repoussent sur la nuque de « Siga ».

Les traces de sa détention disparaissent ainsi progressivement.

En début mars de cette année, la jeune femelle orang-outan « Siga » a été libérée de détention illégale, et nous a été amenée au Centre d’accueil et de soins. Cet orang-outan âgé de trois ans souffrait alors de malnutrition.

Elle va aujourd’hui beaucoup mieux. Les traces physiques de sa détention disparaissent petit à petit. Les examens médicaux effectués de routine le montrent : « Siga » va bien. Après un premier temps passé en quarantaine, elle passe maintenant ses journées dans un enclos de socialisation avec d’autres orangs-outans. Elle ne semble toutefois pas donner beaucoup d’importance au contact avec ses congénères. Elle se comporte de manière plus que sceptique envers eux ainsi qu’envers les humains, et montre un clair mécontentement.

Malgré son passé, le jeune orang-outan montre de nombreux signes d’un animal sauvage. Elle dispose par exemple déjà de la faculté de se construire seule un nid pour dormir. Elle restera les prochains temps dans l’enclos de socialisation, toujours sous observation. Nous sommes convaincus qu’elle pourra redevenir très bientôt un orang-outan heureux, libre et indépendant.

> Faire un don pour les orang-outans
> Le Centre d’accueil et de soins