Topbar widget area empty.

Station de soins pour rapaces de Berg am Irchel

L’habitat des oiseaux de proie, des chouettes et des hiboux devient de plus en plus restreint en raison de diverses influences. La station de soins pour rapaces de Berg am Irchel s’investit de multiples manières en faveur du bien-être et de la préservation de ces oiseaux.

CONTEXTE

L’habitat des oiseaux de proie, des chouettes et des hiboux devient de plus en plus restreint en raison du mitage du paysage, de la circulation routière croissante et de l’agriculture intensive. Beaucoup d’oiseaux de proie, de chouettes et de hiboux sont menacés et placés sous protection. La station de soins pour rapaces de Berg am Irchel a été fondée en 1956 par Veronika von Stockar, et est gérée depuis 2008 par la fondation PanEco. En étroite coopération avec l’Hôpital vétérinaire de Zurich et la Station ornithologique suisse de Sempach, un centre de compétence unique en son genre pour le soin des oiseaux de proie s’est développé au fil des années. Depuis près de 60 ans, on y soigne des oiseaux blessés ou mourant de faim, les remet en liberté dans la nature et apporte ainsi une contribution majeure à la préservation de ces espèces et à la protection de la biodiversité en Suisse. Outre les services de soins, la station propose des offres d’éducation à l’environnement pour groupes en tous genres. On entend ainsi sensibiliser les visiteuses et visiteurs aux problèmes des oiseaux de proie, des chouettes et des hiboux, et à l’importance d’une gestion durable de la nature.

MESURES

La station de soins pour rapaces est le premier point d’accueil pour les oiseaux affaiblis ou blessés. Ils y sont soignés de manière compétente, transférés le cas échéant à l’Hôpital vétérinaire de Zurich, et préparés à leur remise en liberté. Après plus de trois mille oiseaux soignés, les experts disposent grâce à cette riche expérience du traitement qu’il faut pour presque tous les cas. La qualité et donc le succès des soins ont pu être accrus en permanence ces dernières années.

À côté des soins, l’éducation à l’environnement constitue un axe important de l’activité de la station. On met ici l’accent sur un travail d’information professionnel, générant davantage de respect et de compréhension chez les grands comme les petits. Un vaste éventail de conférences, de visites guidées et d’excursions contribue à sensibiliser les visiteurs aux besoins et aux problèmes des animaux menacés.

SUCCÈS

  • En 2016, 174 animaux ont pu être soignés et remis en liberté.
  • Le succès des soins également a pu être accru grâce à la nouvelle installation moderne, passant de 55–65 % à jusqu’à 81 %. Ceci représente une valeur de pointe même à l’échelle internationale (la moyenne est d’environ 50 %).
  • Dans le cadre de 108 visites guidées en 2016, jusqu’à 3100 visiteuses et visiteurs peuvent être sensibilisés aux particularités et aux problèmes des oiseaux de proie.

FINANCEMENT

Le financement de la station de soins pour rapaces de Berg am Irchel est assuré par les recettes des visites guidées, les dons de particuliers et les contributions d’autres fondations.