Topbar widget area empty.

Stations de recherche

Forschung vor Ort

L’étude des orangs-outans sur le terrain constitue la base de la réintroduction réussie des orangs-outans et de la protection de leur habitat naturel. Sous l’égide du programme de protection des orangs-outans de PanEco, des chercheurs recueillent depuis plus de 15 ans des données scientifiques dans quatre stations de recherche sur l’île de Sumatra. Les acquis de ces travaux permettent de mieux cibler les programmes de protection.

ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES ORANGS-OUTANS

À Jantho, Suaq Balimbing, Sikundur et Batang Toru, des équipes de recherche collectent des données sur le comportement des orangs-outans et leur habitat, la forêt tropicale humide. Ces équipes sont composées de chercheurs locaux et d’étudiants du monde entier et bénéficient du soutien de diverses universités. Les quatre sites des stations de recherche correspondent aux différents habitats des orangs-outans : forêts des basses-terres, forêts marécageuses et forêts de montagne.

RECHERCHE DANS LA FORÊT TROPICALE DES BASSES-TERRES À JANTHO ET SIKUNDUR

Depuis 2011, des chercheurs de PanEco, conjointement avec l’Université de Zurich, la National University de Djakarta et la Bogor Agricultural University de Jantho, accompagnent la réintégration des orangs-outans avec des études scientifiques. Les grands singes mis en liberté sont suivis du matin au soir, leur comportement est consigné, et leur position enregistrée à intervalles réguliers par GPS. Dans le cadre d’études phénologiques, on saisit en outre les fleurs, les feuilles et les fruits d’arbres spécifiques, mesurant ainsi la productivité de la forêt. À Sikundur, les observations portent sur des orangs-outans qui ne sont jamais entrés en contact avec l’homme. Ceci permet de comparer le comportement des orangs-outans remis en liberté avec celui des animaux qui ont toujours vécu à l’état sauvage, de façon à améliorer la réintégration dans la nature.