Topbar widget area empty.
«EDELWEISS» NOUS DONNE DE L‘ESPOIR «Edelweiss» et son petit «Eja» vont passer les prochains 7 à 9 ans ensemble. Elle va lui apprendre tout ce qu’il a besoin de savoir pour survivre indépendamment dans la forêt tropicale. Full view

«EDELWEISS» NOUS DONNE DE L‘ESPOIR

Au beaun milieu de la pandémie, l’orang-outan «Edelweiss» a donné naissance à un bébé dans la forêt tropicale de Jantho. Le petit n’a que 3 à 5 mois et il incarne déjà l’espoir de survie de son espèce.

En Février dernier, «Edelweiss» a été repérée par l’équipe de la station de réintroduction de notre Programme de protection des orangs-outans. C’était la première fois qu’elle était aperçue depuis sa réintroduction dans la forêt tropicale, il y a  dix ans. Pendant leur tournée de surveillance, nos collaborateurs ont découvert la femelle orang-outan enceinte tout près de la station de réintroduction. Il s’agissait selon toute vraisemblance de «Edelweiss». C’est étonnant car elle a été l’un des premiers individu à être amené dans la station de réintroduction, qui venait d’ouvrir ses portes à l’époque. Mukhlisin, le directeur de la station de réintroduction, se rappelle : «Dès que nous avons ouvert la porte de son enclos, «Edelweiss» s’est précipitée vers l’arbre le plus proche et a disparu dans les profondeurs de la forêt tropicale.»

«Edelweiss» s’est montrée une deuxième fois le 26 août. Cette fois elle n’était pas seule. A la plus grande joie de tous, elle portait un petit bébé dans ses bras. En gardant une distance sûre et respectueuse, les collaborateurs de l’équipe de surveillance ont observé qu’«Edelweiss» s’occupait de son petit avec une attention touchante. C’est seulement la troisième fois que nous pouvons constater que d’anciens patients à Jantho se sont reproduits. Ces bébés orangs-outans sont une belle récompense pour notre engagement de longue date pour la protection de la forêt tropicale en faveur des orangs-outans de Sumatra !

Nous réintroduisons des orangs-outans dans le cadre du Programme de protection des orangs-outans de Sumatra depuis 2011. Nous venons en aide à des individus qui étaient détenus illégalement comme animaux domestiques ou ont été gravement blessés par des humains. 126 d’entre eux résident actuellement dans la forêt tropicale de Jantho. Ces orang-outans réintroduits vivent dans une réserve naturelle bien protégée et constituent une nouvelle population. La population de Jantho est l’une de deux populations «back-up» que nous mettons en place pour les orangs-outans de Sumatra, une espèce en danger critique d’extinction. Citra Nente, la responsable de la réhabilitation et de la réintroduction au sein de SOCP déclare : « Ces populations «back-up» sont comme un système de sauvegarde. Si une catastrophe venait, d’une façon ou d’une autre, endommager sévèrement les populations naturelles restantes de l’écosystème du Leuser, nos populations permettraient de préserver l’espèce. Cet aspect devient très important en temps de pandémie, car nous ne connaissons pas encore l’ampleur de la menace du Covid-19 sur les orangs-outans. C’est pour cela que chaque orang-outan réintroduit ou né à Jantho, est d’une importance cruciale et nous donne de l’espoir pour le futur des orangs-outans à Sumatra.»

> Le premier bébé de Jantho en 2017
> Et juste quelques mois plus tard le deuxième