Topbar widget area empty.
RECHERCHE DANS LA FORÊT TROPICALE DE BASSE ALTITUDE Jolie mais rudimentaire : les cabane où le personnel de la station de recherche de Sikundur dort et prend ses repas. Full view

RECHERCHE DANS LA FORÊT TROPICALE DE BASSE ALTITUDE

Il y a quelques semaines, dans le cadre d’un voyage annuel, notre responsable de la collecte de fonds, Dominique Bärtschi, a visité la station de recherche de Sikundur. Cela lui a donné l’opportunité de réaliser quelques courtes interviews.

Sikundur se trouve au nord de l’île Sumatra, dans la province de Sumatra du Nord, au cœur de l’écosystème du Leuser. Cet écosystème unique est la seule zone continue au monde qui abrite à la fois des rhinoceros, des éléphants, des tigres et des orangs-outans. En collaboration avec le programme de protection des orangs-outans SOCP, nous gérons une station de recherche dans cette précieuse portion de la forêt tropicale de basse altitude. Nous récoltons des données comportementales sur les orangs-outans. Cela particulièrement intéressant, car les animaux qui vivent là ont toujours vécu en liberté et n’ont jamais eu de contact avec les humains. Les orangs-outans ne sont pas les seuls à nous intéresser. Nous accordons également une attention particulière à la phénologie de la forêt : Quelles plantes poussent là ? ; Quel est leur cycle (périodique) de croissance ? ; Où trouve-t-on quelle plante? Toutes les données récoltées sont  esnuite apportés mensuellement au bureau à Medan. Là, notre directeur de recherche, Matt Nowak, travaille sur diverses études qui aident à comprendre la forêt tropicale, son importance et ses habitants uniques.

Retour à Sikundur. Le camp est situé à environ une demi-journée de la ville de Medan, de la forêt tropicale. L’accès s’effectue relativement facilement à pied ou en bateau, de là où la route s’arrête. La vie dans la station est ruimentaire. Les cinq employés vivent dans des cabanes en bois simples et se partagent une «salle de bain» et une cuisine bien équipée. Un tournus a été instauré, qui détermine qui doit faire la cuisine. Il arrive que des équipes de tournage ou des étudiants de différentes universités se rendent dans la station de recherche pour y réaliser leurs projets.

Supri, assistant de recherche à Sikundur, explique avec ses propres mots comment il conçoit son travail:

Quelques impressions des environs magnifiques de la station. Dans le cadre de l’enregistrement, nous sommes parvenus à enregistrer le « long call » d’un orang-outan mâle:

> Nos stations de recherche