Topbar widget area empty.
JANTHO – CHAMBRE DE BÉBÉ Les yeux de nos défenseurs de la nature brillent lorsqu’ils les voient : Mongki et son bébé Mameh. - Zweites Jantho Baby Mameh mit Mutter Mongki Full view

JANTHO – CHAMBRE DE BÉBÉ

Pour la deuxième fois, un jeune a été mis au monde par une mère orang-outan remise en liberté dans la zone de réintroduction de Jantho. « Mameh », la jeune femelle orang-outan, n’est que la deuxième progéniture au sein de cette nouvelle population.

Le 7 novembre 2017, nos collaborateurs du Programme de protection des orangs-outans de Sumatra (SOCP) ont rencontré à nouveau dans la forêt sauvage de Jantho un orang-outan qui avait auparavant reçu des soins.  La mère orang-outan, « Mongki », portait sur elle un petit, pour le bonheur de tous. L’équipe lui a donné le nom de « Mameh », ce qui signifie « belle » en indonésien.  Mameh est la première femelle née dans une nouvelle population sauvage depuis les débuts des réintroductions à Jantho en 2011.

Notre Programme de protection des orangs-outans de Sumatra (SOCP) a, depuis 2011, déjà libéré de nombreux orangs-outans de captivité illégale, les a soignés et remis en liberté dans la nature de Jantho. C’est aussi le cas de Mongki, la mère de Mameh. En 2010, notre équipe avait trouvé la femelle orang-outan enchaînée dans un garage. C’est après avoir été soignée durant un an et demi dans le centre d’accueil et de soins près de Medan que Mongki a pu être remise en liberté dans la zone de réintroduction.

Le fait que le deuxième petit d’une mère orang-outan auparavant détenue en captivité, et ensuite réintroduite, ait à présent été découvert, nous montre que nous sommes sur la bonne voie. Notre objectif pour les prochaines années est de remettre en liberté 350 autres orangs-outans à Jantho, afin de construire une nouvelle population sauvage auto-suffisante, et ainsi de protéger les orangs-outans de l’extinction !

> Plus d’informations sur la toute première progéniture à Jantho
> Devenez parrain/marraine d’un orang-outan [page en allemand]