Topbar widget area empty.
PROTECTION EFFICACE DE LA FORÊT TROPICALE Pour protéger les forêts tropicales et les orangs-outans, les rangers s’enfoncent dans la forêt tropicale. - Smart Patrol Full view

PROTECTION EFFICACE DE LA FORÊT TROPICALE

La protection de la forêt tropicale de Sumatra est l’une des principales préoccupations de notre programme de conservation des orangs-outans, SOCP. Un logiciel du nom de SMART soutient notre action.

Vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent nos orangs-outans après leur libération ? Afin de se remettre de leur captivité ou de leur expulsion et apprendre tout ce dont ils ont besoin pour leur deuxième vie dans la forêt tropicale, ils sont gardés dans un premier temps dans notre centre d’accueil et de soins. Une fois relâchés, une technique spécifique contribue à ce que les orangs-outans restent en bonne santé et que leur habitat soit protégé le mieux possible. Cette technique s’appelle SMART-Patrol – « Spacial Monitoring and Reporting Tool »-Patrol. SMART est un logiciel libre qui peut être utilisé dans une zone protégée pour documenter et analyser les données des patrouilles et les menaces constatées, comme par exemple la pose illégale de pièges. Ce système est utilisé dans le monde entier par de nombreuses organisations de conservation telles que la nôtre.

Tant que les orangs-outans, que nous relâchons, se trouvent à proximité de la station de réintroduction, ils peuvent être surveillés, quotidiennement, les trois mois qui suivent leur libération et leur comportement est enregistré à des fins de recherche. Toutefois, dès que les animaux quittent un certain rayon autour de la station, ils ne sont plus accessibles à l’équipe qui les observe. Grâce à la création des Jantho Rangers, nous disposons désormais d’un système de surveillance des orangs-outans et de leur habitat.  Il s’agit d’une unité de 17 hommes qui partent en forêt par équipes de six, chaque mois pendant dix jours. Ils recueillent des données SMART sur les orangs-outans qui sont relâchés, sur l’état de la forêt tropicale et l’existence de dangers. Ces données et leur analyse sont essentielles pour la protection globale de l’écosystème et de ses habitants. Ainsi  un lien entre la localisation des dangers, l’existence de forêts tropicales primaires et la présence des orangs-outans a pu être constaté. Ceci prouvant bien l’importance du travail des rangers.

Les équipes de patrouille SMART sont affectées à la réserve naturelle de Jantho. Cette réserve naturelle représente une surface de 16 000 hectares de forêt tropicale de plaine, située dans le nord de l’île de Sumatra. La réserve forestière naturelle a une superficie équivalente à celle de la Principauté du Liechtenstein. Certaines espèces, rares, de pins endémiques poussent dans la réserve forestière naturelle, d’où son nom anglais de Jantho Pine Forest Nature Reserve. Depuis 2011, le SOCP relâche des orangs-outans dans la station de réintroduction à Jantho. Auparavant dans cette région, les grands singes étaient exterminés par l’homme ou victimes des conséquences de ses activités. Néanmoins, la région est parfaitement adaptée à l’établissement d’une nouvelle population d’orangs-outans de Sumatra. En effet, cette région jouxte le vaste écosytème – Ulu Masen, qui est riche en biodiversité et d’une superficie de 750 000 hectares (supérieure à celle du canton des Grisons). Jusqu’à présent, nous avons pu réintroduire environ 130 orangs-outans à Jantho. Nous sommes très heureux de constater que certains d’entre eux se sont déjà reproduits.

> Lisez plus sur les Rangers de Jantho et sur ce qu’ils font exactement.
> Soutenez notre travail en faveur de la forêt tropicale.