Topbar widget area empty.
COMMENT TOUT A COMMENCÉ Un orang-outan Tapanuli avec sa mère en liberté à Batang Toru. Full view

COMMENT TOUT A COMMENCÉ

La mort du mâle orang-outan « Raya » en novembre 2013 n’aura heureusement pas été vaine. « Raya » a posé les bases pour la découverte de ses congénères – les orangs-outans Tapanuli.En fin 2013, un orang-outan gravement blessé a été pris en charge au Centre d’accueil et de soins du Programme de protection des orangs-outans de Sumatra SOCP.  Nos vétérinaires ont immédiatement remarqué que le mâle luttait pour sa vie, et ont d’emblée commencé les soins. Malheureusement, le traitement n’a pas pu être terminé. L’orang-outan avait de trop graves blessures, et des infections dans tout le corps. De par le fait qu’il a été évacué d’une plantation de palmiers à huile, il est très probable que ce soit l’humain qui lui ait infligé ces blessures. Par la suite, des projectiles d’arme à air comprimé ont été retrouvés dans le corps de l’orang-outan. Les preuves se concrétisaient. Que des humains se montrent violents envers des animaux affamés dans le but de protéger leur récolte, n’est malheureusement pas un cas isolé.

En fin de compte, nous n’avons pas réussi à le sauver. Mais la mort de « Raya » aura été heureusement utile à la science. L’hypothèse que les orangs-outans de Batang Toru se différencient fortement des deux autres espèces d’orangs-outans était défendue déjà depuis des années. Cependant la preuve scientifique faisait encore défaut. Le crâne de « Raya » ainsi que sa mâchoire inférieure ont livré pour cela de précieuses constatations. Et finalement : les comparaisons avec des restes de squelette d’autres orangs-outans confirment la singularité des orangs-outans Tapanuli !

L’orang-outan Tapanuli est le Grand Singe anthropoïde le plus menacé dans le monde. Il vit à Batang Toru, dans une forêt tropicale au nord de l‘île de Sumatra. En début novembre 2017, nous avons réussi à décrire l’espèce scientifiquement, avec la collaboration d’une équipe de recherche internationale. L’orang-outan Tapanuli se différencie considérablement de l’orang-outan de Sumatra et de l’orang-outan de Bornéo sur les plans du comportement, de la génétique et de l’anatomie.

> Faites un don pour l’orang-outan Tapanuli