Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Ouah, un martin-pêcheur ! » – Exposition temporaire

-
Dans la salle d'exposition du centre nature, on voit s’entasser des outils, du matériel divers et des pots de peinture. Des feuilles avec des esquisses sont épinglées un peu partout. Les préparatifs de la nouvelle exposition sur le martin-pêcheur vont bon train. Sonja Falkner nous donne un aperçu de cette exposition particulière qui a été inaugurée le 29 mars.

« Ouah, un martin-pêcheur ! » – Exposition temporaire

-
Dans la salle d'exposition du centre nature, on voit s’entasser des outils, du matériel divers et des pots de peinture. Des feuilles avec des esquisses sont épinglées un peu partout. Les préparatifs de la nouvelle exposition sur le martin-pêcheur vont bon train. Sonja Falkner nous donne un aperçu de cette exposition particulière qui a été inaugurée le 29 mars.

Le martin-pêcheur est la vedette de la nouvelle exposition et illustre le logo du centre nature. Que signifie le fait qu’il soit le symbole du centre nature et des zones alluviales de la Thur ?

« Le martin-pêcheur est un ambassadeur des eaux saines. Il ne vit que dans des eaux claires encadrées par des parois argileuses abruptes, où il peut pêcher et se reproduire. De nombreuses autres espèces animales et végétales profitent également de cet habitat naturel.

Son aspect flamboyant et exotique en fait l’animal préféré public. De nombreux visiteurs de la Thur et de ses zones alluviales espèrent l’apercevoir au moins une fois. C’est toujours un moment extraordinaire quand on le découvre. On ne peut s’empêcher de s’exclamer : « ouah, un martin-pêcheur !» C’est pourquoi il a été choisi comme symbole de la Thur et aussi comme titre de cette exposition. »

Sonja Falkner, responsable du projet, ouvre une boite avec un martin-pêcheur empaillé.

On pourra bientôt découvrir cet animal fascinant au centre nature. Comment avons-nous intégré l’exposition temporaire sur le martin-pêcheur à l’exposition permanente ?

« Aux éléments déjà existants sur le martin-pêcheur à l’intérieur de l’exposition, nous avons ajouté des stations sur les thèmes de la parade nuptiale, la reproduction, la nourriture, le plumage ou encore les mythes ainsi que les menaces qui pèsent sur le martin-pêcheur. Les jours très calmes, les plus chanceux pourraient même voir, dehors, un vrai spécimen passer rapidement devant eux ! L’exposition temporaire se distingue de l’exposition permanente par ses couleurs. Elle est destinée aussi bien à un public intéressé par la nature qu’à des familles et peut également être visitée par des classes d’école. Ceux qui souhaitent en apprendre plus sur le martin-pêcheur de manière ludique peuvent participer au quiz interactif et gagner un prix en trouvant les bonnes réponses. »

On pourra bientôt découvrir cet animal fascinant au centre nature. Comment avons-nous intégré l’exposition temporaire sur le martin-pêcheur à l’exposition permanente ?

« Aux éléments déjà existants sur le martin-pêcheur à l’intérieur de l’exposition, nous avons ajouté des stations sur les thèmes de la parade nuptiale, la reproduction, la nourriture, le plumage ou encore les mythes ainsi que les menaces qui pèsent sur le martin-pêcheur. Les jours très calmes, les plus chanceux pourraient même voir, dehors, un vrai spécimen passer rapidement devant eux ! L’exposition temporaire se distingue de l’exposition permanente par ses couleurs. Elle est destinée aussi bien à un public intéressé par la nature qu’à des familles et peut également être visitée par des classes d’école. Ceux qui souhaitent en apprendre plus sur le martin-pêcheur de manière ludique peuvent participer au quiz interactif et gagner un prix en trouvant les bonnes réponses. »

Interruption des travaux pour une séance photo : l’équipe de montage Sonja Falkner, Andrina Gehring, Raphael Zehnder et Dagmar Püntener. Sur la photo, il manque Heri Rappolt.

Qu’est-ce qui te fait le plus plaisir lorsque tu penses à l’exposition achevée ?

« Je suis ravie de présenter l’exposition à nos visiteurs. J’espère aussi les voir prendre plaisir à découvrir et à apprendre davantage sur le martin-pêcheur. Ce serait formidable si les visiteurs s’appropriaient une ou deux de leurs découvertes pour en parler ensuite autour d’eux. Personnellement, j’apprécie tout particulièrement le mur à martin-pêcheur avec la reconstitution de leur habitat. C’est un pôle d’attraction plutôt cool. »

Meine Spende für Umweltbildung, Artenschutz und bedrohte Lebensräume
Freibetrag CHF
Retour en haut