Une journée de la vie de Damson

-
Protection d'orang-outan
Le centre de réintroduction de Jantho est situé au milieu de la forêt tropicale et n’est accessible qu’en 4×4 ou en moto et ce difficilement. Le village le plus proche est situé à quelques kilomètres. C’est pourquoi Damson, comme ses collaborateurs, passent toujours quelques jours d’affilée dans la station pour accomplir leur précieux travail.

Une vie divisée en deux parties

Damson Siahaan dépend de notre équipe de monitoring dans la station de réintroduction de Jantho. Son travail consiste à observer les orangs-outans que nous avons réintroduits et à en tirer des données pour la recherche. Il est l’un de nos plus anciens collaborateurs. Depuis 2011, Damson suit d’un regard d’expert les orangs-outans nouvellement réintroduits et s’occupe des candidats à la réintroduction qui s’y préparent dans les enclos ou dans l’école de la forêt. Damson vit avec sa famille dans la ville de Medan, à 10 heures de bus de Jantho. Il travaille et vit 20 jours d’affilée avec ses  collègues dans la station, puis rentre chez lui pour passer 10 jours de congé auprès de sa femme et de son fils.

Damson et son collègue Khalidin en route dans la forêt tropicale humide de l’écosystème d’Ulu Masen.

De longues journées de travail

Les journées de travail de Damson dans le centre de réintroduction sont longues et fatigantes. Voici  le déroulement d’une journée ordinaire de travail: le réveil sonne dès 5h30 et après un petit déjeuner rapide, préparé sur place par la cuisinière, il se met en route avec ses collègues. Vers 6h30, il trouve l’orang-outan qu’il souhaite alors observer. Celui-ci quitte son nid et Damson le suit toute la journée afin d’observer son comportement et son état de santé. Le soir, lorsque l’orang-outan a construit son nid pour la nuit, il est temps alors pour Damson de se mettre en route pour retourner au camp. Le dîner est servi à 19 heures, suivi d’une réunion au cours de laquelle l’équipe se retrouve pour discuter des observations de la journée et planifier la journée du lendemain. C’est ensuite le moment d’appeler la famille à la maison puis de passer un peu de temps à jouer avec les collègues. En général,  Damson se couche vers 22 heures.

Damson et sa famille à Medan.
Mon don pour l'éducation à l'écologie, la protection des espèces et des habitats menacés
Montant libre CHF
Mon don pour l'éducation à l'écologie, la protection des espèces et les habitats menacés
Montant libre CHF
Retour haut de page