Protection d’orang-outan

« Hope » – une mère orang-outan traumatisée

La femelle orang-outan « Hope » a été apportée, gravement blessée, dans notre centre d’accueil et de soins. Elle a pu se remettre de ses blessures physiques, mais elle est restée très affectée psychologiquement. Vous découvrirez, dans cet article, les défis particuliers liés à la prise en charge des animaux traumatisés.

Visite du centre d’accueil et de soins

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemble notre centre d’accueil et de soins pour orangs-outans à Sumatra ? Nous avons réalisé une vidéo qui vous permet de visiter la station. Vous pouvez désormais découvrir l’installation ainsi que le travail quotidien, sur place, de notre équipe SOCP. Venez faire une petite visite avec nous !

Le bambou – matériau de construction durable

À Sumatra, près de la plus grande ville de Medan, on construit depuis 2016 un foyer pour les orangs-outans ne pouvant plus être relâchés dans la nature. L’objectif est de leur permettre de passer dignement leurs vieux jours sur des îles aménagées dans le respect de la nature. L’Orangutan Haven est un centre d’éducation environnementale, unique en son genre, qui devrait très bientôt être ouvert au grand public. Ainsi la construction durable se trouve à la portée de tout un chacun.

Prêts pour la réintroduction dans la nature ?

Dans notre centre d’accueil et de soins pour orangs-outans à Sumatra, nous établissons actuellement un nouveau système permettant de déterminer sur la base de données le moment de la réinsertion des orangs-outans dans la nature. Sheila, collaboratrice du programme SCOP, explique comment fonctionne la nouvelle méthode.

Une nouvelle progéniture et quatre libérations

Le mois de juin s’est avéré très positif pour notre programme de protection des orangs-outans. Quatre jeunes orangs-outans sont prêts à retrouver la liberté et suivent un dernier entraînement à l’école de la forêt tropicale à Jantho. Parmi eux se trouve une ancienne connaissance. D’autre part, un orang-outan est réapparu au centre de réintroduction, après des années d’absence, accompagné d’une heureuse surprise.

Une journée de la vie de Damson

Le centre de réintroduction de Jantho est situé au milieu de la forêt tropicale et n’est accessible qu’en 4×4 ou en moto et ce difficilement. Le village le plus proche est situé à quelques kilomètres. C’est pourquoi Damson, comme ses collaborateurs, passent toujours quelques jours d’affilée dans la station pour accomplir leur précieux travail.

Bien encadrés

Dès le jour de leur entrée jusqu’au jour de leur libération : les orangs-outans du centre d’accueil et de soins sont suivis tout au long par un vétérinaire. Pour cela il lui faut respecter un protocole standardisé.

Retour haut de page