Bye bye Deka!

-
Histoires d'orang-outan, Protection d'orang-outan
L’orang-outan Deka se trouvait depuis 2016 dans notre centre d’accueil et de soins à Sumatra mais il y a quelques semaines, Deka a fait un pas décisif vers une vie en liberté. Un film émouvant a été réalisé sur son transfert vers le centre de réintroduction de Jambi.

À propos du film

Deka est arrivé en novembre dernier à la station d’accueil et de soins à Jambi. Le voyage a duré plusieurs jours et était éprouvant autant pour l’homme que pour l’animal. Le transport a nécessité la participation de nombreuses personnes dont un responsable de Deka et a demandé aussi beaucoup d’organisation. Découvrez le ici.

Notre équipe SOCP a produit ce magnifique film.

Un passé difficile

Deka a été libéré, en même temps que trois autres orang-outans, des griffes d’un trafiquant d’animaux sauvages en été 2016. À son arrivée dans la station, son état de santé était préoccupant. Une balle était logée dans son crâne. L’équipe de vétérinaires a d’abord dû l’extraire. En outre Deka était faible, anxieux et traumatisé. Il est fort probable qu’il a été victime d’un conflit homme-animal, que sa mère est décédée et qu’il a été kidnappé lorsqu’il était un bébé orang-outan, puis fut la proie du trafic illégal d’animaux sauvages.

Son développement

Les blessures physiques de Deka ont rapidement guéri. Deka a dû lutter plus longtemps contre ses troubles psychiques. Mais au bout de deux ans environ, il a heureusement pris de l’assurance et a commencé à se détacher de ses compagnons du même âge et est devenu de plus en plus indépendant. C’est particulièrement la passion de Deka pour l’escalade qui avait frappé l’équipe soignante ces dernières années.

Son avenir

A Jambi, Deka continue actuellement à s’habituer aux conditions locales dans le centre de réintroduction et doit prouver, sous la surveillance étroite de notre équipe sur place, qu’il est capable de survivre dans la forêt tropicale. Dans un avenir proche, il disparaîtra complètement dans la nature. A partir de là, il vivra dans le parc national de Bukit Tigapuluh sur une surface de près de 1500 km2.

Merci à ses parrains et marraines

Deka était un animal parrainé par PanEco. Nous remercions chaleureusement toutes ses marraines et tous ses parrains pour leur fidèle soutien. Grâce à eux, des animaux comme Deka peuvent connaître un développement aussi réjouissant.
Souhaitez-vous aussi accompagner un jeune orang-outan sur le chemin de la liberté ? Cliquez ici pour découvrir notre programme de parrainage.

Mon don pour l'éducation à l'écologie, la protection des espèces et des habitats menacés
Montant libre CHF
Mon don pour l'éducation à l'écologie, la protection des espèces et les habitats menacés
Montant libre CHF
Retour haut de page